La Puce

Ce petit programme de 1000m² dédié à des services médicaux est bâti dans le centre  d’Aubagne sur le terrain de « L’îlot de la Puce ».

 

PROGRAMME ET ARCHITECTURE :

L’établissement VALVERT est en charge d’un hôpital de jour et d’un centre médico-psychiatrique d’une surface totale de 600m². Un cabinet de radiologie privé occupe les 400m² restant. Ce projet de petite taille est né de la volonté de l’Hôpital VALVERT de proposer des services de jour  intramuros, en cœur de ville pour faciliter l’accès et l’intégration des patients au plus prés des centres de vie.

Une attention particulière a été apportée à l’architecture pour optimiser le confort des usagers à travers une concertation entre la maitrise d’œuvre et l’équipe du personnel  traitant. Un travail sur les couleurs et la lumière naturelle a été mené, autant sur les espaces intérieurs que sur les façades.

Le projet a fait l’objet de recherche de solutions constructives les plus économiques possibles pour réduire de façon significative le coût de l’ensemble des prestations. Le résultat est une architecture dépouillée, utilisant des matériaux bruts subtilement mis en œuvre et ne choquant en rien la composition de l’ensemble. C’est le cas notamment des débords de toiture traités par des charpentes en acier galvanisé dont la couleur se fond avec la sous face des plaques sous tuiles. C’est le cas aussi de l’affirmation des volumes bâtis et de la distinction des plans de façade par des décalages et l’utilisation de camaïeux de couleurs.

PARTI URBAIN ET IMPLANTATION :

Le projet se situe à Aubagne dans  la ZAC des Défensions, un secteur de rénovation urbaine. « L’îlot de la Puce », faisant parti de cette ZAC est délimité au nord et à l’est par une enclave formée par la ligne de chemin de fer et un quartier résidentiel fermé. De l’autre côté, le terrain s’ouvre à l’ouest sur l’avenue Robert Govi qui est en fait, une rue à sens unique doublée d’un chemin piéton arboré. Le POS prévoie à terme, de prolonger ce cheminement par une passerelle au dessus du chemin de fer.

Le projet s’est donc développé de manière à créer un front bâti accompagnant cette promenade piétonne, Cette façade est animée par le décalage des plans de toitures et de façades, de manière à accompagner et à marquer l’espace public frontalier.

Toujours à l’Ouest, les zones de stationnement sont disposées entre l’espace public et les bâtiments du projet afin d’augmenter la dimension de l’espace ouvert à l’Ouest.

A l’Est, les façades s’ouvrent sur un jardin, cet espace extérieur est traité de façon privative procurant plus de confinement et de calme aux parties du programme destinées aux soins des patients et à l’activité du centre.

 

©2019 Agence Ollivier Architectes

Mentions légales

 

  • White YouTube Icon