Sujia, Eco-quartier

Contexte urbain et géographique du projet

La ville de Jinan : Géographie et Climat :

Le projet de Sujia se situe au nord est de Jinan au bord de la grande avenue du Lotus.

A l’est, le territoire est constellé de parcelles aquatiques formant des jardins de lotus. Ces secteurs agricoles vont se développer avec la proximité de l’aéroport et un éco-tourisme lié à la dégustation des délicieuses racines de lotus. A l’ouest, la  silhouette du mont Hua-Shan se dresse au dessus de la plaine alluvionnaire du Huan-hé (Fleuve Jaune). Une mise en eau des alentours de la montagne va prochainement permettre la création d’un complexe de loisirs, commerces, logements et hôtels. Le canal Xiao Qin He se situe à 500 m au Sud. Le puissant fleuve Jaune s’écoule vers l’ouest, à 3 km au nord de projet de Su-Jia. L’autoroute Qin Yin qui relie Yinchuan à Qindao possède une sortie à 3km. La sortie Hua Shan de l’autoroute de Jinan est à 2,5km. L’aéroport est accessible à 12,5 km au Nord Est.

Le projet

Le programme

Le projet est implanté sur une emprise de terrain de 173 858 m², elle comprend les logements, les services et les bureaux. Dans cette version, le projet atteint un COS de 1,717. L’ensemble du programme est divisé en 7 grands îlots, dont la densité est variable en fonction des types de logements. 

La surface totale des parkings couverts est 78 107 m², soit 1 place par logement (2456 places).

Le parti architectural

La forme du projet résulte de la superposition de deux trames : 

Les grands axes structurants forment une trame linéaire qui définie des îlots et qui connecte le projet au tissu urbain existant et futur.

Les reliefs, le parcours de l’eau et du végétal forment une trame organique sur laquelle s’appuie les chemins piétons et les voies secondaires.

En fonction de la densité à atteindre, l’implantation des bâtiments suit la trame appropriée.

Le réseau organique qui se déploie sur l’ensemble des îlots est le lien formel et fonctionnel qui génère la vie dans le quartier.

Ce réseau de connexions est innervé vers son centre qui réuni les organes vitaux du quartier, une école, un centre de loisir, des bains, des équipements administratifs, un parc végétal, minéral et aquatique.

 

Les intentions

du projet :

Un éco quartier

L’analyse urbaine et paysagère définie les principes d’implantation bioclimatique d’un urbanisme durable pour le quartier de Sujia.

Les trames vertes, bleue et de mobilité sont abordées ainsi qu’un principe général  d’implantation du bâti.

- Chaque échelle de construction offre de nombreuses possibilités de mixité programmatique et de variantes typologiques.

- Les bâtiments utilisent les principes de l’architecture bioclimatique

- Le paysage est développé par une écologie pensée et raisonnée.

- L'éco-trame permet librement de composer, densifier ou créer des espaces dans le quartier. C'est un système souple et modulable.

Pour tendre vers un éco quartier durable, les approches efficacité énergétique, qualité

environnementale et mobilité durable, doivent être développées.

 

Ecotrame paysagère

Pour cette première phase d'étude, nous avons défini les principes généraux d'implantation d'une écotrame paysagère.

Une organisation architecturale et paysagère a été réalisée et servira de support à l'évolution du projet, et a ses ramifications futures.

L'implantation des masses bâties a été réalisée pour montrer sous quelle forme le programme peut rentrer sur le terrain en respectant la densité demandée (Cos 1,7). Cette répartition est évolutive et sera adaptée au programme définitif du Maître d'Ouvrage.

 

©2019 Agence Ollivier Architectes

Mentions légales

 

  • White YouTube Icon